Dans beaucoup de régions viticoles d'Europe, la coutume était d’établir une date générale d’ouverture des vendanges. Ce système empêchait la vendange de raisins insuffisamment mûrs et constituait donc une garantie de qualité des vins. Les dates des vendanges constituent un important indicateur climatique : le retard ou l’avance de la vendange par rapport à la date moyenne nous informe sur le climat de la période avril-septembre. En disposant d’une longue série de dates de vendanges et en tenant compte de l'influence exercée par des facteurs extraclimatiques, on peut établir des variations décennales et séculaires du climat. Grâce aux études d'Emmanuel Le Roy Ladurie, la « méthode des vendanges » a permis des reconstructions assez fidèles concernant les six derniers siècles du climat en France. En Italie, cette méthode n'est pas encore aussi développée. Quelques bonnes séries de dates de vendanges sont toutefois déjà disponibles pour quelques communes de l’Italie du Nord. Les dates des vendanges de Tirano, en Valteline, montrent une correspondance inattendue avec les séries françaises, parmi lesquelles, surtout, celles de Toul (Lorraine), pour la période 1752-1884. De cette comparaison émergent d’autres correspondances intéressantes, relatives à la qualité et à la quantité des vins produits, bien évidemment, en rapport avec la météorologie de l'année. Les séries françaises, aussi bien que la série de Tirano témoignent d’une manière très précise de la fin du Petit Âge glaciaire dans la deuxième moitié du XIXe siècle.

Vins de la Comète, vins de la Saint-Martin : des parallélismes œno-climatiques entre France et Italie du Nord

L. Bonardi
2008

Abstract

Dans beaucoup de régions viticoles d'Europe, la coutume était d’établir une date générale d’ouverture des vendanges. Ce système empêchait la vendange de raisins insuffisamment mûrs et constituait donc une garantie de qualité des vins. Les dates des vendanges constituent un important indicateur climatique : le retard ou l’avance de la vendange par rapport à la date moyenne nous informe sur le climat de la période avril-septembre. En disposant d’une longue série de dates de vendanges et en tenant compte de l'influence exercée par des facteurs extraclimatiques, on peut établir des variations décennales et séculaires du climat. Grâce aux études d'Emmanuel Le Roy Ladurie, la « méthode des vendanges » a permis des reconstructions assez fidèles concernant les six derniers siècles du climat en France. En Italie, cette méthode n'est pas encore aussi développée. Quelques bonnes séries de dates de vendanges sont toutefois déjà disponibles pour quelques communes de l’Italie du Nord. Les dates des vendanges de Tirano, en Valteline, montrent une correspondance inattendue avec les séries françaises, parmi lesquelles, surtout, celles de Toul (Lorraine), pour la période 1752-1884. De cette comparaison émergent d’autres correspondances intéressantes, relatives à la qualité et à la quantité des vins produits, bien évidemment, en rapport avec la météorologie de l'année. Les séries françaises, aussi bien que la série de Tirano témoignent d’une manière très précise de la fin du Petit Âge glaciaire dans la deuxième moitié du XIXe siècle.
Réchauffement climatique, quels impacts probables sur les vignobles? : actes du colloque international et pluridisciplinaire, 28-30 mars 2007, Dijon, Beaune (France)
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in ARCA sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/10278/5003420
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact