Plusieurs raisons rendent opportune une analyse de la réception par Antonio Gramsci de l’oeuvre de Jean-Jacques Rousseau. Premièrement, le fait que « la littérature et la pratique politique françaises » constituent l’un des « moments culturels » décisifs pour « l’origine de la philosophie de la praxis » nous empêche de sous-estimer le poids de celui qui a représenté un point de référence indispensable pour la Révolution française. Deuxièmement, bien qu’il apparaisse rarement et le plus souvent « en passant » dans les textes de Gramsci, le nom du citoyen de Genève est mentionné dans une série de passages cruciaux. Troisièmement, il s’agit de savoir s’il y a quelque chose de plus qu’une simple assonance entre la volonté générale de Rousseau et la volonté collective de Gramsci. Dans l’entrée qu’il consacre à Rousseau dans le Dizionario gramsciano, Carlos Nelson Coutinho affirme que Gramsci parle de Rousseau « toujours avec une tonalité positive ». En analysant également les écrits journalistiques et les lettres, nous verrons plutôt comment le jugement devrait être, sinon renversé, du moins rendu plus articulé et plus ambigu. En effet, le lien entre les deux est non seulement plus complexe, mais en même temps peut-être moins insignifiant qu’il n’y paraît généralement. Rousseau nous paraît significatif dans deux domaines cruciaux de la réflexion de Gramsci : le domaine pédagogique, plus « suisse », et le domaine politique, plus « français ». Et dans les deux cas, outre une force progressive (liée à l’importance de l’éducation et à la perspective d’une « démocratie réelle »), un potentiel régressif est mis en évidence : que la liberté dégénère en spontanéité et que la démocratie, déliée de la « volonté collective nationale-populaire », demeure une pure et simple fantaisie de « la raison raisonnante ».

Gramsci et Rousseau

Giulio Azzolini
2021

Abstract

Plusieurs raisons rendent opportune une analyse de la réception par Antonio Gramsci de l’oeuvre de Jean-Jacques Rousseau. Premièrement, le fait que « la littérature et la pratique politique françaises » constituent l’un des « moments culturels » décisifs pour « l’origine de la philosophie de la praxis » nous empêche de sous-estimer le poids de celui qui a représenté un point de référence indispensable pour la Révolution française. Deuxièmement, bien qu’il apparaisse rarement et le plus souvent « en passant » dans les textes de Gramsci, le nom du citoyen de Genève est mentionné dans une série de passages cruciaux. Troisièmement, il s’agit de savoir s’il y a quelque chose de plus qu’une simple assonance entre la volonté générale de Rousseau et la volonté collective de Gramsci. Dans l’entrée qu’il consacre à Rousseau dans le Dizionario gramsciano, Carlos Nelson Coutinho affirme que Gramsci parle de Rousseau « toujours avec une tonalité positive ». En analysant également les écrits journalistiques et les lettres, nous verrons plutôt comment le jugement devrait être, sinon renversé, du moins rendu plus articulé et plus ambigu. En effet, le lien entre les deux est non seulement plus complexe, mais en même temps peut-être moins insignifiant qu’il n’y paraît généralement. Rousseau nous paraît significatif dans deux domaines cruciaux de la réflexion de Gramsci : le domaine pédagogique, plus « suisse », et le domaine politique, plus « français ». Et dans les deux cas, outre une force progressive (liée à l’importance de l’éducation et à la perspective d’une « démocratie réelle »), un potentiel régressif est mis en évidence : que la liberté dégénère en spontanéité et que la démocratie, déliée de la « volonté collective nationale-populaire », demeure une pure et simple fantaisie de « la raison raisonnante ».
La France d’Antonio Gramsci
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
AZZOLINI G (2021). Gramsci et Rousseau.pdf

non disponibili

Tipologia: Versione dell'editore
Licenza: Accesso chiuso-personale
Dimensione 316.64 kB
Formato Adobe PDF
316.64 kB Adobe PDF   Visualizza/Apri

I documenti in ARCA sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/10278/3737327
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact