Recensione a P. Y. BEAUREPAIRE, L'Autre et le Frère, Paris 1998