Littérature et tatfil: sur un ouvrage erronément attribué à Ibn al-Gawzi