Carlo NATALI analyse la notion de aitia chez Platon et la compare à l'usage qu'en fait Aristote. Pour Platon, aitia est un mot du langage courant qui indique aussi bien l’accusation que la culpabilité. On peut aussi y retrouver le sens d’explication, mais c’est un usage impropre et métaphorique. Pour Aristote aitia assume un sens technique, le sens courant d’accusation et de culpabilité est rare. Il opère une déconstruction et une reconstruction de la notion de cause de Platon: il sépare la fonction productive (poioun) du paradeigma et de la fonction materielle. La notion de cause indique ainsi une relation de dépendance objective, unidirectionnelle, transmissible et nécessaire. La traduction de aitia par explication (explanation) est incorrecte car elle implique que sa fonction principale soit epistémologique. Aristote admet un sens unitaire de aitia, mais il ne dit pas lequel il est. Mais à partir d’une analyse de son œuvre, on peut comprendre que c’est celui de dépendance: les quatre causes indiquent différents types de dépendance. Par rapport aux discussions modernes sur la nature de la causalité, la théorie aristotélicienne est extrêmement actuelle car ces différents sens peuvent être rapprochés de l’une ou l’autre des théories en débat.

AITIA in Plato and Aristotle. From everyday language to technical vocabulary

NATALI, Carlo
2013

Abstract

Carlo NATALI analyse la notion de aitia chez Platon et la compare à l'usage qu'en fait Aristote. Pour Platon, aitia est un mot du langage courant qui indique aussi bien l’accusation que la culpabilité. On peut aussi y retrouver le sens d’explication, mais c’est un usage impropre et métaphorique. Pour Aristote aitia assume un sens technique, le sens courant d’accusation et de culpabilité est rare. Il opère une déconstruction et une reconstruction de la notion de cause de Platon: il sépare la fonction productive (poioun) du paradeigma et de la fonction materielle. La notion de cause indique ainsi une relation de dépendance objective, unidirectionnelle, transmissible et nécessaire. La traduction de aitia par explication (explanation) est incorrecte car elle implique que sa fonction principale soit epistémologique. Aristote admet un sens unitaire de aitia, mais il ne dit pas lequel il est. Mais à partir d’une analyse de son œuvre, on peut comprendre que c’est celui de dépendance: les quatre causes indiquent différents types de dépendance. Par rapport aux discussions modernes sur la nature de la causalité, la théorie aristotélicienne est extrêmement actuelle car ces différents sens peuvent être rapprochés de l’une ou l’autre des théories en débat.
AITIA I. Les quatre causes d'Aristote. Origines et interprétation.
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
5.Natali.pdf

non disponibili

Tipologia: Documento in Pre-print
Licenza: Accesso chiuso-personale
Dimensione 395.58 kB
Formato Adobe PDF
395.58 kB Adobe PDF   Visualizza/Apri

I documenti in ARCA sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/10278/37284
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact