"Le dossier : Jacques Stéphen Alexis. Soixante ans plus tard" Il y a une actualité de Jacques Stéphen Alexis. D’abord, très simplement, par souci de commémoration : né en 1922, il convient de préparer dignement le centenaire de sa naissance. Il est une seconde raison, plus têtue, plus discrète aussi : malgré articles et travaux universitaires, cet auteur demeure sans doute un des plus méconnus de la littérature haïtienne contemporaine. Une partie seulement de l’œuvre est disponible aisément : quatre titres de son vivant, un titre posthume, récemment, grâce à sa fille, Florence Alexis, qui depuis plusieurs années en entretient la mémoire et poursuit son travail de mise au jour des manuscrits inédits, voire aussi de leur mise en cohérence, comme cela a été le cas pour l’édition de L’Étoile absinthe, ce premier temps du départ de La Niña Estrellita et de son improbable reconstruction. Et pourtant, Jacques Stéphen Alexis a publié maints articles dans la presse haïtienne, a prononcé des discours, est intervenu dans de nombreux débats, malgré sa courte existence. Le relevé systématique de ces participations manque pour parvenir à mieux connaître les conditions d’écriture et les conceptions littéraires de l’auteur. Ainsi, comme plusieurs le relèvent, en particulier dans ce numéro de la revue, des nuances, des modifications, parfois même des métamorphoses se sont produites dans le texte alexisien, entre le premier roman et les éléments en cours d’écriture du dernier. À l’issue de la lecture de ce dossier consacré à l’actualité de Jacques Stéphen Alexis, c’est un peu une vue perspective des écrits de l’auteur qui se laisse entrevoir. La diversité des approches, celle des thèmes comme des points de vue, montre que le texte à la fois résiste aux commentaires, mais aussi qu’il les autorise. C’est depuis ce paradoxe que l’on s’autorise à en appeler encore à la recherche de manuscrits, de brouillons, de notes diverses, et de manuscrits travaillés. Il nous manque pour l’étude de cet auteur les dispositifs d’avant texte afin de parvenir à établir les textes et à proposer des présentations critiques. Gageons que le centenaire de sa naissance permettra de mettre à jour des documents inconnus encore. La lumière qui émane des textes que nous connaissons redoublera alors d’intensité.

textes réunis et présentés par Yves Chemla et Alessandro Costantini, 'Dossier: Jacques Stephen Alexis soixante ans plus tard'. in "Il Tolomeo", 21, pp. 43-156

Alessandro Costantini
2019

Abstract

"Le dossier : Jacques Stéphen Alexis. Soixante ans plus tard" Il y a une actualité de Jacques Stéphen Alexis. D’abord, très simplement, par souci de commémoration : né en 1922, il convient de préparer dignement le centenaire de sa naissance. Il est une seconde raison, plus têtue, plus discrète aussi : malgré articles et travaux universitaires, cet auteur demeure sans doute un des plus méconnus de la littérature haïtienne contemporaine. Une partie seulement de l’œuvre est disponible aisément : quatre titres de son vivant, un titre posthume, récemment, grâce à sa fille, Florence Alexis, qui depuis plusieurs années en entretient la mémoire et poursuit son travail de mise au jour des manuscrits inédits, voire aussi de leur mise en cohérence, comme cela a été le cas pour l’édition de L’Étoile absinthe, ce premier temps du départ de La Niña Estrellita et de son improbable reconstruction. Et pourtant, Jacques Stéphen Alexis a publié maints articles dans la presse haïtienne, a prononcé des discours, est intervenu dans de nombreux débats, malgré sa courte existence. Le relevé systématique de ces participations manque pour parvenir à mieux connaître les conditions d’écriture et les conceptions littéraires de l’auteur. Ainsi, comme plusieurs le relèvent, en particulier dans ce numéro de la revue, des nuances, des modifications, parfois même des métamorphoses se sont produites dans le texte alexisien, entre le premier roman et les éléments en cours d’écriture du dernier. À l’issue de la lecture de ce dossier consacré à l’actualité de Jacques Stéphen Alexis, c’est un peu une vue perspective des écrits de l’auteur qui se laisse entrevoir. La diversité des approches, celle des thèmes comme des points de vue, montre que le texte à la fois résiste aux commentaires, mais aussi qu’il les autorise. C’est depuis ce paradoxe que l’on s’autorise à en appeler encore à la recherche de manuscrits, de brouillons, de notes diverses, et de manuscrits travaillés. Il nous manque pour l’étude de cet auteur les dispositifs d’avant texte afin de parvenir à établir les textes et à proposer des présentations critiques. Gageons que le centenaire de sa naissance permettra de mettre à jour des documents inconnus encore. La lumière qui émane des textes que nous connaissons redoublera alors d’intensité.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in ARCA sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/10278/3722700
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact